Son Excellence Monsieur Justin VIARD
Ambassadeur,
Représentant permanent

 

INTRODUCTION

Dans le contexte de la mondialisation de l’économie, la notion de diplomatie a connu une mutation de sens. Autrefois, les missions confiées aux diplomates se résumaient aux fonctions de représentation, de défense des intérêts de leur pays et de promotion des relations bilatérales. Depuis quelques décennies, on assiste à l’émergence d’un nouveau concept, celui de diplomatie économique qui devient un objectif clé de la majorité des États et Gouvernements. La diplomatie économique consiste à utiliser les Missions diplomatiques et consulaires comme des outils pour faire la promotion des intérêts économiques des États. Autrement dit, la diplomatie devient un levier au service du développement d’un pays.

Dans un tel contexte, il est important que les Missions diplomatiques et consulaires soient dotées de personnes qualifiées et compétentes. En février 2021, monsieur Justin VIARD a été nommé Ambassadeur, Représentant permanent d’Haïti auprès de l’Office des Nations Unies, de l’OMC et des autres organisations internationales à Genève. Ses origines, sa formation académique, son expérience professionnelle sont autant de points qui retiennent l’attention.

 

SES ORIGINES ET SA FORMATION

Justin Viard est né le 27 mai 1971, à Port-au-Prince, Haïti. Il a grandi dans une famille de la classe moyenne, composée de cinq (5) membres : son père Augusma VIARD, sa mère Clermélie ZAMY, sa sœur ainée Marie Guirlène VIARD et son frère Marion VIARD. Ses parents évoluaient dans le monde des affaires comme travailleurs autonomes. Malheureusement, sa soeur et son frère sont tous les deux décédés, respectivement en 2008 et en 2013. La première a fait carrière dans l’administration et a succombé à un arrêt cardiaque pendant l’accouchement de sa fille Rachelleà Atlanta, Georgia. Le second, économiste, a rendu l’âme à la suite d’un accident de voiture.

Ila terminé ses études classiques au Nouveau Collège Bird (NCB) où il a obtenu son diplôme de fin d’études secondaires. Sa formation universitaire a débuté en Haïti et s’est poursuivie à l’étranger. En 1992, il a entrepris des études en Gestion des Affaires à l’Institut National d’Administration, de Gestion et des Hautes Études Internationales (INAGHEI). Puis, une année plus tard, en 1993, il a étudié le Droit à la Faculté de Droit et des Sciences économiques (FDSE) de l’Université d’État d’Haïti. Ensuite, il a décroché un diplôme de 3ème cycle à l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de Paris, à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne en 2002. Enfin, il s’est spécialisé en Banque et systèmes financiers au Centre d’Études Financières, Économiques et Bancaires (CEFEB) de Marseille, en France, de janvier 2001 à décembre 2002. Curieux et toujours en quête du savoir, il a suivi des cours d’anglais à l’université Mc Gill à Montréal en 2011, et en 2015, il a entamé un MBA à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Soucieux de son perfectionnement professionnel, M. VIARD a participé à différents séminaires en Haïti et au Canada, parmi lesquels on peut citer : analyse financière, en février 2001; les principales causes de défaillance d’une entreprise : stratégie de sortie, en avril 2001; les changements d’attitudes et de comportements et le service à la clientèle, en aout 2001; de la supervision au leadership, en mai 2003.

SON EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Le parcours professionnel de M. VIARD est très diversifié. En effet, il a fait carrière dans la finance, l’enseignement universitaire et l’exercice du droit. Pour mieux faire ressortir son impact dans les Missions dont il a été responsable, son évolution dans la diplomatie fera l’objet d’une section séparée. On peut y ajouter ses qualités d’écrivain. En effet, en 2000, il avait produit une réflexion sur « Les impacts de la démocratie sur le système de sécurité sociale en Haïti ».  Dans cet ouvrage, il développe l’idée que la démocratie est avant tout l’affranchissement de l’homme face à certains besoins primaires tels que la santé, l’éducation, l’alimentation, le travail, etc. On ne sait jamais, peut-être qu’il nous réserve d’autres titres pour le futur.

Dans la finance, il a exercé des fonctions de haut niveau au sein de différentes institutions bancaires et/ou financières tant en Haïti qu’à l’étranger. On retient dans l’ordre chronologique: différents postes à la PROMOBANK, de juin 1996 à septembre 2007, dont celui de Directeur régional Nord; Directeur de succursale de la Société Générale de Banque (SOGEBANK) S. A., d’octobre 2007 à janvier 2009; Directeur régional Sud, Sud-Est, Grande-Anse, Nippes de la UNIBANK, de février 2009 à août 2010. Il devint Conseiller en Sécurité financière à la Financière SUNLIFE à Montréal, de février 2011 à mars 2012. Il fut également Membre de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) du Québec en 2011.

Sa carrière dans l’enseignement a commencé à la Faculté de Droit, des Sciences économiques et de Gestion du Cap-Haitien de l’Université d’État d’Haïti, à titre de Professeur de Droit des Affaires en 3ème année économique, de juin 2005 à septembre 2007. Ensuite, il a enseigné ”Monnaie et Banque“ en 4ème année à la Faculté des Sciences Administratives (UDERS) du Cap-Haitien de l’Université Notre-Dame d’Haïti (UNDH), d’octobre 2006 à septembre 2007. Enfin, il fut Professeur de Droit des Affaires et de Droit international des Affaires en 3ème Année, au Business and Technology Institute (BTI) à l’Institut Supérieur d’Administration et d’Informatique de l’Université épiscopale d’Haïti, aux Cayes, de septembre 2009 à septembre 2010.

Avocat, membre régulièrement inscrit au barreau de Port-au-Prince depuis l’année 2000, il a joué le rôle de Conseiller juridique et financier de la Société Coopérative Multi Crédit (SOCOMUC), de janvier 2001 à janvier 2002, sans oublier qu’il a siégé comme membre du Comité ad hoc de la chambre de commerce, d’industrie et des professions du Nord (CCIPN), d’avril 2006 à septembre 2007.

Polyvalent, M. VIARD a rempli d’autres fonctions qu’il est important de souligner. En effet, il fut Responsable adjoint du Service des Réclamations à l’Office d’Assurance Accident du Travail Maladie et Maternité (OFATMA), de janvier 1995 à juin 1996. En tant qu’entrepreneur, il fut Membre fondateur et Actionnaire majoritaire de la Société Haïtienne d’Agriculture, d’Industrie et de Commercialisation, Société Anonyme (SACOM S.A), de mars 1998 à décembre 2002.Enfin, il fut Trésorier bénévole à l’Alliance Française des Cayes, Haïti, d’avril à septembre 2010.En janvier 2018, il devient Président Directeur Général et fondateur de la SODEI S.A.(Société d’Investissements et de Développements Intégrés), une société spécialisée dans le montage de projets ambitieux axés sur le développement durable et la création d’emplois, réunissant des investisseurs haïtiens et étrangers.

 

JUSTIN VIARD, LE DIPLOMATE

En tant que diplomate, M. Viard a occupé des postes prestigieux dans trois villes importantes du monde qui, dans l’ordre chronologique, sont : Montréal, Boston et Genève.

Le Consul Général d’Haïti à Montréal

Justin Viard a fait son entrée dans la diplomatie le 16 mars 2012, à titre de Consul Général d’Haïti à Montréal, poste qu’il a occupé jusqu’au4 septembre 2015, puis du 25 mai 2016 au 29 juillet 2017. À Montréal, M. Viard s’est révélé un brillant diplomate qui s’est acquitté de ses fonctions avec beaucoup d’abnégation et de sens de responsabilité. Conformément à la Convention de Vienne du 24 avril 1963 sur les relations consulaires, il a rempli efficacement toutes les missions relevant de sa charge.  Il a développé un rapport de proximité entre le Consulat et la Communauté haïtienne ainsi que des rapports privilégiés avec les institutions québécoises. Ses 15 ans d’expérience dans le milieu bancaire lui ont été utiles et lui ont servi à améliorer considérablement les divers services du Consulat pour le plus grand bien de la Communauté haïtienne.

Sous sa gouverne, le Consulat s’est attelé à la tâche de promouvoir la culture haïtienne au Québec. Grâce à lui, des humoristes haïtiens ont pu participer au plus grand festival du rire au monde, Juste Pour Rire, sans oublier le spectacle HaHaHaïti qui a vu se produire sur scène des artistes haïtiens et québécois de renom. Deux humoristes haïtiens ont pu être boursiers de l’École Nationale de l’Humour de Montréal : Jean Samuel André et Garihanna Jean-Louis. Grâce aux infatigables efforts de Monsieur Viard, un partenariat a été signé entre l’École de l’Humour de Montréal, le Consulat général d’Haïti à Montréal, le Festival Juste pour Rire et le Ministère de la Culture d’Haïti. C’est ainsi que certains artistes haïtiens ont pu performer dans des films québécois tels que Kako, Cyntia et Garihanna Jean-Louis, etc. Il fut à l’origine d’un projet d’ouverture d’une École Nationale de l’Humour en Haïti. Ce fut un projet conçu en partenariat avec l’École Nationale de l’Humour de Montréal dont l’objectif était de transformer des talents en métiers et de trouver des ouvertures pour nos humoristes sur le marché international du spectacle. Une dizaine de professeurs issus du milieu culturel haïtien avaient été formés à Montréal à cet effet. Il ne restait qu’à fixer une date d’ouverture. Malheureusement, au départ de M. Viard du Consulat, le dossier est resté sans suite. Enfin, on ne saurait passer sous silence ses efforts continus pour la prestation d’orchestres haïtiens au Festival de Jazz de Montréal.

En outre, sensible à la question du chômage qui représente un des problèmes majeurs en Haïti, M. Viard a réalisé près d’une dizaine de missions économiques visant à créer une dynamique économique entre le Québec et Haïti. A cet égard, plusieurs entreprises québécoises se sont installées en Haïti grâce aux appels du Consul général et à son leadership.

Le Consul général d’Haïti à Boston

Arrivé à Boston le 25 novembre 2019comme Consul général, son passage dans cette ville a été de courte durée. Il a évolué dans un contexte difficile dû à la pandémie du Coronavirus qui l’a obligé à fonctionner au ralenti, tout en rendant les services disponibles pour les ressortissants haïtiens. Malgré cette situation, il avait initié un Projet de réforme du personnel qui s’avérait urgente et qui permettrait à l’institution de remplir convenablement sa mission dans la communauté. Il voulait également restructurer le bureau du Consul général afin de rendre plus efficace et plus dynamique le travail du Consul général, en termes de rapport de proximité avec les compatriotes, les autres institutions étatiques, culturelles, communautaires et diplomatiques.

Sa mission à Boston a pris fin au mois de juillet 2020.Dans cette ville universitaire, il avait le projet d’établir des partenariats entre les universités haïtiennes et américaines. Malheureusement, le temps ne lui a pas permis de concrétiser ses rêves.

 

L’Ambassadeur, Représentant Permanent d’Haïti auprès de l’Office des Nations Unies, de l’Organisation Mondiale du Commerce et des autres organisations internationales à Genève

Quelques mois plus tard, il a été appelé à servir son pays à un rang plus élevé. Il a été nommé Ambassadeur, Représentant Permanent d’Haïti auprès de l’Office des Nations Unies, de l’OMC et des autres organisations internationales à Genève. Entré en fonction le 8 février 2021, il s’est mis rapidement au travail avec ses collaborateurs afin de permettre à Haïti de bénéficier des différentes opportunités offertes par la coopération multilatérale.

Malgré la pandémie Covid-19,il tenait à se présenter à la Communauté haïtienne de Suisse. Le samedi 17 avril 2021, l’Ambassadeur, Représentant permanent d’Haïti auprès de l’Office des Nations Unies, de l’OMC et des autres organisations internationales à Genève, S. E. M. Justin Viard, a eu sa première rencontre virtuelle sur Zoom avec la Communauté. Grosso modo, ce fut une excellente rencontre réalisée dans une ambiance de respect, de sérénité et de fraternité.

Aussi, depuis son arrivée, il multiplie ses initiatives en matière économique et commerciale. Du 10 au 25 mai 2021, il a réalisé une mission préparatoire à la visite d’éventuels investisseurs suisses en Haiti. En fait, certains hommes d’affaires suisses sont intéressés par un projet de partenariat avec des producteurs haïtiens de cacao et d’huile essentielle (vétiver). La Suisse, étant le pays du chocolat et des parfums, un partenariat avec les investisseurs suisses pourrait être une belle opportunité pour Haïti.

SES DISTINCTIONS

Maitre Justin VIARD a toujours marqué son passage dans les institutions qu’il a fréquentées. Se donnant à fond pour l’atteinte des objectifs fixés pour une année, il finit toujours par les atteindre à mi-parcours. C’est quelqu’un qui aime les défis et qui est toujours prêt à en relever de nouveaux. On comprend dès lors les raisons pour lesquelles différents honneurs et mérites lui ont été décernés dans sa carrière professionnelle tant en Haïti qu’au Canada. En effet, de 1999 à 2015, il a reçu plusieurs distinctions : prime commerciale de l’année 1999, à la Banque de Promotion Commerciale et Industrielle, PROMOBANK S. A., le 9 décembre 1999; employé de l’année avec la mention Prix d’excellence pour l’année 2001, à la Banque de Promotion Commerciale et Industrielle, PROMOBANK S. A., le 14 décembre 2001; mention spéciale, performance exceptionnelle et travail bien fait durant l’année 2003, à la Banque de Promotion Commerciale et Industrielle, PROMOBANK S.A., le 13 décembre 2003; meilleure recrue de l’année 2010-2011 en tant que conseiller en sécurité financière, à la Financière SUNLIFE, QC, Canada, le 30 décembre 2011; membre de l’ordre du Mérite de Distribution Financière SUNLIFE (Canada) Inc., du fait des réalisations remarquables dans les domaines de gestion de patrimoine et de l’assurance de personnes, en décembre 2011;

En outre, il a reçu le prix de citoyen de l’année 2013, décerné pour son implication sur le plan social, culturel et communautaire, par l’émission Tambour battant de la Radio Centre-Ville, 102.3 FM, Montréal, Québec, en décembre 2013; bénéficiaire d’une plaque de remerciement de la Ligue de soccer AUCHEM pour son support au TOURNOI DE L’AMITIÉ du 23 au 24 aout 2014; membre du Comité d’honneur pour Épée d’Académicien de Dany Laferrière, élu le 12 décembre 2013, à l’Académie française, en décembre 2014; nommé à l’unanimité Vice-Président du Groupe des Consuls Généraux des pays francophones accrédités à Montréal, Québec, le 29 janvier 2015; récipiendaire d’une plaque d’honneur et de remerciement de l’association d’Hockey-Balle Haïti et de Team Haïti pour son support à la mise sur pied de la première équipe haïtienne du genre, qui deviendra championne du monde groupe B, en juin 2015, en Suisse. De plus, Monsieur Viard a reçu, en septembre 2015, une plaque Honneur et Mérite de la Communauté Haïtienne de Montréal en tant que « Serviteur émérite » dont le contenu mérite d’être partagé :

« La Communauté haïtienne de Montréal tient à vous remercier chaleureusement pour votre implication, votre détermination, votre motivation ainsi que votre engagement à faire rayonner votre pays à l’extérieur de ses frontières. Vous êtes un digne ambassadeur d’Haïti. » 

CONCLUSION

En définitive, tout le parcours de l’Ambassadeur Justin Viard culmine vers ce qu’il est aujourd’hui : un diplomate accompli qui pense que la diplomatie doit être au service du développement économique de son pays. Il croit que la réussite réside dans la planification, le suivi et la méthodologie. Partisan de l’excellence, il travaille ardemment pour projeter une image positive de son pays auprès des institutions internationales à Genève.Il développe une passion pour les questions économiques et fait partie de ceux et de celles qui croient que la création d’emplois et de richesse doivent être les moyens de sortir le pays du marasme économique. On ne peut que lui souhaiter bonne chance et du succès dans la mission qui lui est confiée en tant qu’Ambassadeur, Représentant Permanent d’Haïti auprès de l’Office des Nations Unies, de l’OMC et des autres organisations internationales à Genève.

Pour une rencontre avec l’ambassadeur, veuillez contacter:
+41 22 715 49 99
mphonu.geneve@diplomatie.ht